30% des Grecs vivent désormais sans couverture sociale

histoireetsociete

manifestation-grece_4421

Si la crise a montré à quel point les structures de l’Union européenne sont inadaptées pour permettre une coopération efficace sur le plan économique, elle suggère d’autres dangers immédiats. Cet article sur le défaut de couverture sociale de 30% des Grecs pose le problème du déferlement de maladies sur le continent, dans un tel contexte les épidémies de toutes sortes vont ressurgir. Sans en être au point de l’Asie centrale où la peste est réapparue, la tuberculose est déjà là… Enfin le désastre humanitaire qui a commencé à s’étendre dans certains pays de la zone européenne nous laisse de plis en plus fragiles au moment même où l’on attaque nos propres protections sociales qui ont atténué jusqu’ici l’impact de la dite crise en France. Enfin quand l’on voit la pression des Ukrainiens guidés par une extrême-droite qui ne cache pas ses sympathies nazies, racistes, antisémites et l’enthousiasme manifesté par l’Allemagne…

View original post 393 more words

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s